Hauts et bas de laine….

Je trébuche sur une phrase, Sur un pied qui D A
Le redresse quand ildé d se,
= Je vous lis! Enfin , quand je” Le Mes joues rougissent quelques fois,
Voir la bête qui monte monte,
Déchiffrer vos sens en émoi, Parfois on est bien loin du Co Vous écrivez l'incontournable,
Vu à la une des journaux,
L'amour, là haine, l'impensable, Tout est une question de mots. Je lis, Car j'aime la “poétique”
L'idée que derrière les maux
Se cache autrement que phallique, Le cri qui nous envoie si haut... Chacun de vous est un prè Vert
L'idée Vous lance un défi,
La mine s'invente des Vers! Et la nature lui sourit. On se plaît à l'accomoder
Ce poème qui nous ennuie;
Lui mettre un/pied/ledéchausser, on { Tant pis! Moi j'ai trouvé des baladips. TE
Shi Ma farandole de poètes, Votre inspiration c'est certain M'enthousiasme, me met en fête. Ma muse est Comme une hirondelle
Elle Va et vient et se promène,
Au milieu des ils et des elles Tissant souvent son bas de laine.