J’arriv’pas à zapper

à J'ARRIVE PAS
À ZAPPER ! Ca y est, je disparais, finie la première page ?
Tous ces petits nouveaux nous poussent au tombeau... - Allez mémé laisse-nous ! Faudrait que tu dégages,
T'as un pied dans le trou, place un peu aux nouveaux.
Tes souvenirs anciens tes amours d'avant- guerre,
Nous on n'a pas connu, parait qu' c'était l'enfer ? Ce que tu dis c'est bien ! mais tu nous pompes l'air,
Mamy un p'tit conseil, va respirer plus loin. Pousse la chansonnette seule dans ta baignoire,
Viens pas nous encombrer de tes écrits mielleux,
Nous, ce que l'on veut c'est pouvoir être heureux
Comment doit-on s'y prendre, toujours ça foire.
Aimiez-vous vos parents, Ben nous on les déteste!
Nous voulons du pognon mais pas trop travailler,
Vous les vieux vous faisiez plus de 45 heures Vous parlez du bon temps, y a de quoi avoir peur.
Pépé, tu as bossé pour une vie meilleure, Pour faire de mes loisirs un moment de bonheur, Du temps libre j'en ai alors je viens te lire, Pour voir comment c'était, quand y ‘avait du boulot.
Je me lève à midi, lentement je m'étire, J'allume mon PC... je barbouille quelques mots,
Je ne suis pas méchant, juste un peu en colère
laissez moi donc du temps, c'est dur de ne rien faire...
Mais quand mes yeux se posent sur votre poésie,
Put... ! j'avoue franchement, là je vous envie... Pampille 20/06/2010