La divine…

3 LAS. 5 CS COURTIER ET NET CE TI TE ER ET CS
CUT OUI EI TO CET ENTER TUE)
De dentelle si fine, cristaMMisée de nuit, ORAN 0
La danse des marées fait trembler de sa voix L'épineuse forêt sous un vent de suroît,
RL CO EE CE S'enjuponne d'embruns et volants de basquine.
Sur lombre forestière, un regard de soleil CUP CROIRE CONTE TZ TNT T 770 Un nuage froissé que la chaleur égoutte, DETTE NOT PERTE NOTE CETTE
EPL RD LL A LU 0
Glisse vers l'océan afin qu'au soir, divine,
D'une Gruine légère aux senteurs clandestines AT CE D CENT LE TT LS CLBF