L’ouïe dort

estquit Q C'estquois 2 À Montez le son! so+ à 2
ê L'OUÏE DORT.. Je parle à mon “oreille”, elle seule m'écoute.
M'entend-elle vraiment ? j'avoue avoir un doute,
Dans le fond, elle à su garder tous mes secrets, Si vous saviez dedans le bordel que ça fait. “Eustache” lui, me trompe avec je ne sais qui,
Dans son vieux “pavillon”, un “trou” à ce qu'on dit,
Il parle à son cheval, complice destrier Sautant sur l'animal, enfourchant “l'étrier.. Quant à “l’ouïe’! pas brillante, elle hurle: J'ai les ’boules”
Qui est-ce” me dit-elle! J'entends comme une goule,
Et dans mon ‘“limaçon”, qui vient me chatouiller ? Entre mes deux “escourques”, qui joue aux “’osselets”? C'est une vraie folie, de bruits et de ragots,
Le “marteau” et ‘l’enclume” ont branché la “sono”
De plus vous ai-je dis que j'en avais bien deux! “Cérumen” et “tympan”, des jumelles à mes yeux.