Une oreille d’enfance

1  “x DU { ho
Hg mg retirez pas toutgs mgs espéranegs
Hg laissez pas mes vœux courir sur |gs chemins,
Prêtez-moi sgulgment ang orgillg d’enfaneg
L’asilg dg eg temps a des parfums divins. La soureg dg egs jours eoulg gneorg dans mgs vgings
J'aimg à mg voir eourir après lgs papillons, L'écolg a ses galoches, pêlering de laing, Mais ng vous sauvgz pas ! J'entends tous vos prénoms! CETTE EN EOTEETAN NN TBE ET Br ET) Jambes nues, rirgs fous, qu’ils soient fillzs ou garçons,
Un si léger sourirg au eoin d£g lèvres sages, Lg vertige revient avge lgs émotions. “Ginsi qu’un voyageur j’aimg egs gseapadgs Prendre an train  nallg part  destination ailleurs
Pans Îg wagon d'été je revois gn cascades Mes amours dg jeunesse, lg mystère des pleurs Je peux eourir ainsi,nal besoin de péage
Je m’assois un instant au bord d’ang « dizaing »
étant pas loin d£g eroirg à eg très vigil adagg, “Regarder l'avenir fait beaucoup plus de pging.… CLBT